Le programme « Plein Sud » (2011-2014) et le programme « Plein Sud II » (2016-2018) ont permis d’implanter 2 réseaux d’adduction d’eau potable dans la Commune rurale d’Itampolo, district d’Ampanihy, Région d’Atsimo-Andrefana (Sud-Ouest).  Ce sont deux forages équipés de pompes solaires immergées et 2 réservoirs de 10 m3 qui alimentent une distribution de 16 bornes fontaines lignagères et 81 branchements domiciliaires privés au profit des 6 500 habitants du centre bourg d’Itampolo et du quartier périphérique de Matangy.

 

Plein Sud. Un programme hydraulique engagé en 2011...

Les besoins domestiques en eau potable étant satisfaits, Transmad a engagé des activités de valorisation d’eau de production à travers un partenariat avec le PAM en vu d’animer et de développer une agriculture familiale et/ou communautaire à travers des jardins de cases et des petits périmètres irrigués (PPI). Une association composée de près de 300 paysans, animée par les équipes du PAM et de Transmad, développe ainsi un PPI d’un hectare et une trentaines de jardins de case grâce à la ressource en eau nouvellement disponible.

... Associé à un volet d'agriculture irriguée.

Au début de l’année 2018, Transmad implante « Plein Sud III » dans le village d’Efoetse, carrefour commercial situé à 80 km d’Itampolo, sur la route côtière du Sud-Ouest. Contrairement à Itampolo dont la ressource en eau est conduite et protégée des intrusions salines dans un aquifère calcaire, le contexte hydrogéologique d’Efoetse (aquifère en grès tendre et grès durs perméables aux remontées salines) produit une eau saumâtre de l’ordre de 3 à 4 grammes de sel par litre d’eau là ou l’OMS prescrit 0,2 g/l pour l’eau potable. La solution retenue dans une région ou l’énergie solaire est largement disponible (340 jours de grand soleil par an) est la technologie du dessalement solaire par osmose inverse.  Une première unité est en cours d’installation avec l’appui de l'incubateur

« Elemental water makers » et permettra de produire 20 m3 par jour.

 

... Étendu à d'autres territoires du Grand Sud...

Le projet « Apporteurs d’eau » consiste à répliquer le processus et la « succès story » de « Plein Sud » à 3 villages côtiers « carrefours » supplémentaires ; le village d’Androka, le village de Besely et le village d’Anja-Belitsaka. Il s’agira de retenir la solution solaire pour le dessalement au besoin et d’explorer les potentialités d’électrification rurale articulés à la production électrique des besoins hydrauliques. Les objectifs sont de développer une plus grande résilience des populations du Sud aux chocs occasionnés par les sécheresses, de favoriser un développement socio-économique et d’améliorer la sécurité alimentaire à travers la mise en œuvre d’une approche basée sur l’usage multiple de l’eau : eau potable, irrigation à petite échelle et élevage.

... Dans le cadre du programme apporteurs d'eau.