Améliorer la prise en compte des impacts du changement climatique dans les espaces littoraux africains.

Notre association a participé à une étude de l'impact du changement climatique sur certains espaces littoraux africains dans le cadre du groupe de travail PRISCA conjointement avec 3 bureaux d'études réunionnais. Cette étude  a été initiée par le NEPAD récemment rebaptisé agence de développement de l'Union africaine.

L’étude PRISCA porte sur le littoral d’Afrique de l’Ouest et d’Afrique Centrale. Néanmoins, une zone d’étude plus restreinte a été choisie. Elle couvre sept pays compris dans chacune des deux sous-régions d’Afrique de l’Ouest et d’Afrique Centrale.

Ces zones, particulièrement vulnérables, subissent quotidiennement les effets cumulés du Changement Climatique et des diverses pressions humaines. Il devient donc urgent de sensibiliser les décideurs, les acteurs de terrain et les populations sur les défis climatiques auxquels ces régions sont confrontées.

En raison de leur localisation, de la faiblesse de leur revenus, de l’insuffisance de leurs ressources, des capacités institutionnelles et du fait qu’elles misent d’avantage sur des secteurs dépendants du climat tels que l’agriculture ou la pêche côtière, les populations des pays les plus défavorisés sont les premières victimes des actuels et futurs changements climatiques.

Dès lors, il s’agit de prendre en compte l’importance stratégique de ces espaces littoraux pour le développement futur des états côtiers qui connaitront une concentration croissante des enjeux dans ces milieux particulièrement fragiles et vulnérables.

Travailler à améliorer les capacités de résilience des territoires et des populations ne saurait se résumer qu’à investir dans des infrastructures toujours plus coûteuses ou dans les secteurs agricoles dit

de «  rente  » pour rattraper un «  présumé  » retard de développement. Il s’agit également de renforcer les capacités humaines et de soutenir des projets de développement locaux.

Les stratégies devront être élaborées en cohérence avec les politiques nationales et régionales d’Afrique de l’Ouest et Centrale, avec et pour les communautés locales, soutenues par les pouvoirs publics locaux compétents.

Les actions proposées dans le livret technique SHARE (Strategies to Highlight the African REsilience) permettent de construire de multiples stratégies adaptées aux problématiques et spécificités locales .

Filières littorales
Accès à l'éducation
Programmes hydrauliques