A la une

mai 26, 2016

Rapport annuel 2017


Voir le résumé
Depuis 1997, Trans-Mad'Développement, association de coopération internationale, a pour objectif de coopérer avec les populations locales afin de participer au mieux à leur développement.
Catégorie : Les actions
Posté par : Matt

Rapport annuel 2017



Préambule


Depuis 1997, Trans-Mad'Développement, association de coopération internationale, a pour objectif de coopérer avec les populations locales afin de participer au mieux à leur développement.

Ainsi la structure déploie un dispositif sur le territoire de Madagascar afin de définir et adapter les projets aux conditions économiques, sociales culturelles, politiques et environnementales de l’ile et d’agir en étroite collaboration avec les acteurs locaux et bénéficiaires des programmes développés.

 

Contexte de l’année 2017



L’association confirme une augmentation de ses activités puisqu’en l’espace de 2 ans le budget pour l’accès à l’eau potable a été doublé et que l’exercice comptable est significativement positif. L’effectif en ressources humaines locales s’est largement étoffé, à Madagascar, pour assurer la bonne mise en œuvre des programmes, notamment hydrauliques, sur la grande île. Les efforts de structuration doivent être amplifiés, notamment sur les activités France dont l’année 2018 pourrait être celle du renouveau.



Accès à l’eau potable



Trans-Mad'Développement intervient à Madagascar depuis 1999 dans le secteur de l’eau
et de l’assainissement. Selon le code de l’eau en vigueur à Madagascar, TMD agit en appui à la maîtrise d’ouvrage des collectivités territoriales disposant de la compétence en eau (les communes en l’occurrence).
TMD concentre ses actions en matière d’accès à l’eau potable dans la région sud-ou 3 (Atsimo-Andrefana), zone particulièrement pauvre et touchée par des difficultés d’accès à la ressource,  mais  également  dans  la  région  Diana  (nord  de  Madagascar)  depuis  son partenariat en 2014 avec l’association AFDI Picardie (Agriculteurs français et développement international). En effet, l’association est désormais reconnue, depuis plusieurs années, pour avoir   développé   une   expertise   spécifique   et   transversale   (dans   les   domaines environnementaux, économiques, sociaux, techniques) et travaille en étroit partenariat avec l’Etat  malagasy  et  ses  services  déconcentrés,  les  différents  acteurs  du  domaine (prestataires) et cela afin de favoriser l’accès à l’eau des bénéficiaires.

 

Projet Plein Sud Phase 2– Région Atsimo-Andrefana (Sud-Ouest)


Depuis le succès de la mise en place du réseau d’adduction d’eau potable, alimenté par une pompe solaire dans la commune rurale d’Itampolo, située au sud de Tuléar, au bénéfice de près de
13 000    habitants,    commune    pour laquelle TMD intervient depuis 2011, l’association a de nouveau sollicité ses partenaires de la première phase (SMERRV, CR Pays de la Loire, Fonds
Eau Métropole de Lyon) pour une seconde phase. Les activités de cette seconde phase d’intervention dans cette localité sont ; 1/ Extension du réseau principal de 16 à 73 points d’eau 2/ Mise en œuvre  d’un  2ème   réseau  pour  la  périphérie  sud  du  centre bourg 3/ Implantation d’une 20ène de jardins de case et d’un périmêtre irrigué de 1,5 ha.
La mise en œuvre finale de ce projet devrait aboutir durant le 1er trimestre 2018.

Les partenaires de cette seconde phase restent le Syndicat Mixte des Eaux de la Région Rhône Ventoux, la Région des Pays de la Loire, le Fonds Eau du Grand Lyon,   et le Département de Loire-Atlantique.

Projet Plein Nord – Région Diana (Nord)


En partenariat technique avec AFDI Hauts de France depuis juillet 2015, financé par l’Agence de l’Eau Seine Normandie et le CG Oise, le programme Plein Nord s’est achevé au mois d’août 2017. Les équipes de Transmad ont ainsi mis en place trois AEP équipées de captages, de filtre décanteur, de réservoirs, de branchements privés et de bornes fontaines. Un bloc sanitaire (WC-douches- lavoirs) a été construit dans chacun des quatre villages d’intervention. Des activités de sensibilisation à l’hygiène ont été engagées, dont la production d’affiches et de clips pédagogiques. La phase 2 de ce programme commencera au début de l’année 2018 pour 18 mois.


Plein Sud 3 (partenariat avec l’Ong ABC Domino)                                                          





Un partenariat avec l’ONG ABC Domino a été contractualisé début 2017 pour alimenter en eau, dans la région Atsimo- Andrefana (sud de Madagascar) les villages d’Ambola, Efoetse, Ankilibory et Belitsaka, où l’ONG ABC Domino a construit et gère des équipements scolaires (3 écoles primaires publiques et un Lycée public).

Ce programme commun consistait à réaliser dans chacun des villages abritant les écoles d’ABC Domino, un forage, un local d’abri de forage, un château d’eau et des aménagements de points d’eau type borne fontaine. L’achèvement de ce premier volet d’intervention dit « volet privé » est programmé pour le mois de janvier 2018.

Ce sont près de 2 500 élèves et 1 500 villageois supplémentaires qui bénéficieront d’un accès à l’eau potable dans le cadre de ces actions. Un volet « villageois » est à l’étude en vue
d’équiper l’ensemble de ces 4 villages en organisant une levée de fond institutionnelle grâce au co-financement privé d’ABC Domino.


Perspectives 2018



La seconde phase du programme Plein Nord, dans la région Diana démarrera au 1er trimestre 2018, après aboutissement de la contractualisation avec l’AFDI Hauts de France, ayant obtenu le financement de ses partenaires de la première phase. Transmad y ancrera également deux de ses partenaires historiques ; l’agence de l’eau Loire Bretagne et le Conseil général de Loire Atlantique.

L’action se concentrera cette fois sur le village de Migioky, et verra la mise en œuvre d’infrastructures d’accès à l’eau potable et à l’assainissement qui distribueront 200 branchements domiciliaires privés, 200 latrines individuelles, 20 bornes fontaines publiques et 4 blocs sanitaires.

Par ailleurs, Plein Sud devrait voir sa déclinaison changer en programme pluriannuel d’intervention « Apporteur d’eau » afin d’atteindre une masse critique de dispositif.

Appui aux filières littorales



Implantée en région sud-ouest depuis 2005, l’association mène des actions en lien direct avec les ressources naturelles de la zone dont l’objectif est de valoriser les potentialités économiques locales, favoriser la structuration des populations autour du développement de ces activités génératrices de revenus, de les formaliser et les normaliser visant à l’équité commerciale et l’équité sociale.

Le Comptoir Régional du Sel (Sud-Ouest)



Depuis l’organisation de l’Atelier Régional sur l’Iodation du Sel à Tuléar, les conclusions avaient amenés nos partenaires, Unicef et Ministère de la Santé à un arrêt de l’appui au CoReSEL compte-tenu des difficultés à travailler avec les petits producteurs de sel de la zone de Tuléar.
Cet arrêt des financements et les difficultés d’exploitation rentable du CoReSEL ont amené l’association à mettre fin à son appui à la fin de l’exercice, en septembre 2017. C’est non sans un coup au cœur, que Transmad a licencier économique les 7 personnels dont certains faisaient partis de cette aventure depuis 2005.

La Pointe au Sel (La Réunion)



Forte de son expérience technique dans la production de sel avec la mise en place de bassins, l’association a été sollicité par le Conseil général de la Réunion et le Conservatoire du Littoral pour une mission d’assistance technique à la maîtrise d’ouvrage.
Après une phase d’étude en collaboration avec Didier Aube, maître paludier et fondateru de la coopérative et Emmanuel Deniaud, paludier guérandais et directeur d’Universel, qui avait formé Jérôme Gourdon en vue de la mise en place du CoReSEL à Tuléar, l’association a pu contractualiser, sur financement du CG Réunion, ce marché public. La première mission de mise en place de projet a eu lieu en octobre 2017 et le programme doit se poursuivre jusqu’au second ou troisième trimestre 2018.
La commande publique consiste à redynamiser les activités du site de production de sel solaire de la Pointe au sel à Saint Leu en réalisant des travaux de remise en fonctionnalité de la saline selon la règle de l’art et en dispensant une formation pour professionnaliser
l’équipe d’emploi aidés actuelle.

Portage administratif et coopération décentralisée



L’ong Trans-Mad’Développement travaille depuis 2007 en partenariat avec les collectivités territoriales françaises dans la mise en place et la réalisation de leur projet de coopération internationale.

TMD assure la gestion salariale d’assistants techniques et de chargés de missions, salariés expatriés et salariés locaux ainsi que de stagiaires. Le traitement administratif (édition des fiches de paie, déclarations auprès des caisses sociales – maladie, chômage et retraite – ainsi que le paiement des cotisations et salaires) est réalisé par notre équipe. TMD s’occupe également de l’obtention des visas nécessaires sur le territoire de Madagascar.

Suivant un budget défini, TMD se charge de la gestion financière de votre projet par le biais de sa délégation à Antananarivo. En lien avec votre équipe terrain, TMD assure les actions de back office nécessaires (gestion des régies et approvisionnement du budget de fonctionnement, salaires, cotisations sociales) à la réalisation des activités prévues dans le cadre de votre action de coopération.

Région Nouvelle Aquitaine : 1 poste de salarié expatrié sous contrat de travail de droit français en tant qu’assistant technique à disposition du programme de coopération décentralisée Aquitaine/Itasy et portage de son budget de fonctionnement.

Région Normandie : 1 poste de salarié expatrié sous contrat de travail de droit français en tant que coordinatrice du programme de coopération décentralisée basé à Tamatave, et deux postes salariés locaux  (chargé de mission adjoint coordinatrice et chargé de logistique et communication).  Le  budget  de
fonctionnement, habituellement porté, a été recadré sur l’aérien et les frais mission France.

Communauté Urbaine du Grand Lyon : 1 poste de salarié expatrié sous contrat de travail de droit français en tant que chargé de mission des actions du Grand Lyon en matière d’accès à l’eau sur la Région de Fianarantsoa et un  stagiaire  en  fin  d’étude pendant 5 mois.

Réhabilitation du Centre Régional de Formation Professionnelle Agricole :


La région Nouvelle Aquitaine, via son partenaire l’ONG Ilofosana qui gère le CRFPA de la région Itasy a sollicité l’association pour réhabiliter le deuxième bâtiment (2 salles de classe, 2 dortoirs, réfectoire, sanitaires). Après contractualisation avec l’ONG Ilofosana, les travaux ont démarré en août 2017 et devraient s’achever fin février 2018 en vue de l’inauguration par la délégation de la Région Nouvelle Aquitaine début mars.

Perspectives 2018


Tous les portages administratifs avec nos partenaires institutionnels sont reconduits, et ce, en tenant compte de la fusion de quelques régions françaises, dont Aquitaine et Normandie. Le Grand Lyon prévoit de poursuivre avec l’association le portage de son chargé de mission jusqu’en 2020. Des budgets prévisionnels ont été établis à cet effet. De plus, le Grand Lyon prévoit de faire porter des stagiaires longues durées (4 à 6 mois) par l’association, comme cela est déjà arrivé les années précédentes.


Education au développement



Acteur local de la solidarité internationale, l’ong Trans-Mad’Développement met en place depuis sa création des actions en direction du grand public afin de sensibiliser sur les problématiques élargies du développement durable, de la coopération au développement et de la citoyenneté internationale.

Organisation d’évènements propres, participation à des actions de plus grand envergure, projets collectifs, tous ces temps permettent aux membres bénévoles de rencontrer et d’informer un public large sur les problématiques de l’association, ses projets et aussi de récolter des fonds afin de permettre leur réalisation sur le terrain :
  • Jours de fête à Malville
  • Marché de Noël à Malville
































7
8
L’association


Déclaration en préfecture : 29 août 1997
Nombre d’années d’existence : 16
Sigle : TMD
Siège social : 4, rue du Pâtureau – Le Boistuaud - 44260 Malville - 0033 (0) 2 28 21 81 96
Délégation à Madagascar : Lot IIJ94 – Ivandry - Antananarivo 101 - 00261 (0) 20 22  438
46
Mail : infos@transmad.org
Site internet : www.transmad.org
Siret : 41869676100034
Code APE : 9499Z


Accord de siège à Madagascar : MAE du 12.12.2002 renouvelé le 06.03.15
NIF : 9123938
INSTATT : 91332 11 2003 0 04400


Adhérents : 30 Bénévoles élus : 6
Nombre total de salariés / prestataires de service ETP : 25 salariés de droit malgache / 2 expatriés / 3 chargés de missions dans le cadre de convention de portage administratif


Rayonnement territorial :
En France : région des Pays de la Loire, département de Loire-Atlantique, communauté de communes Loire et Sillon, Conseil Général de la Réunion, Commune Urbaine de Lyon, Région Nouvelle Aquitaine, Région Normandie.
A Madagascar : régions Analamanga, Atsimo-Andrefana, Diana, Atsinanana, Itasy, Haute- Matsiatra.


Structure :
Le siège social de TMD est situé à Malville en France.
L’association dispose d’une antenne permanente à Madagascar dont la mission est d’assurer
le bon déroulement des projets sur le territoire et d’une antenne permanente à la Réunion. Cette  antenne  se  compose  de  deux  principaux  départements.  Le  premier,  situé  à
Antananarivo, a pour principale tâche d’assurer la gestion administrative et financière de
l’association et est formée d’un directeur administratif et financier expatrié, aidé de deux salariés nationaux en CDI. Le deuxième département à Tuléar, quant à lui, est lié à toute la dimension opérationnelle de l’association. Ces 2 bureaux sont équipés en matériel informatique et véhicules.
Pour superviser et coordonner ses projets, TMD s’est dotée d’un responsable pour chacun de ses programmes mis en oeuvre. Outre ces responsables, l’association compte plusieurs assistants techniques et animateurs capables de mettre en place des mesures d’accompagnement social en lien direct avec les projets.


Objectif statutaire :
Accompagner le processus de développement à Madagascar.


Top

 Rapport d'activités 2017 |
 L'eau est arrivée à Itampolo !!! 

 

» Partager cette page
del.icio.us digg stumbleupon buzzup BlinkList mixx myspace linkedin facebook reddit.com ma.gnolia.com newsvine.com furl.net google yahoo technorati.com

» Discutez sur le forum
Aller sur le forum